gif2016.gif

L'ASSOCIATION
LA MALADIE
LA RECHERCHE
LES GUIDES
LES TEMOIGNAGES
Visites

 188508 visiteurs

 6 visiteurs en ligne

Bonjour,

Je suis la mamie de Léa qui a eu 8 ans le 10 février.

Le temps passe vite et quand je vois les progrès qu’elle fait je suis très heureuse.

Pourtant tout n’a pas été facile ! Déjà pendant la grossesse de Nathalie, sa maman, c’était dur à vivre. Je revois Nathalie et Patrick le jour où ils nous ont annoncé la merveilleuse nouvelle : nous allions être grands parents !

Hélas il y avait un problème et première amniocentèse. L’attente fut terrible et puis pas de trisomie ! OUF !!! Deux mois après encore un autre problème, deuxième amniocentèse. Là les résultats sont arrivés quelques semaines avant la naissance et ils n’ont rien trouvé. Fallait-il s’en réjouir?

Le 10 février en fin de journée nous sommes enfin grands parents, le bonheur.

Lorsque nous sommes arrivés à la maternité, il y avait le SAMU. Nous nous sommes empressés d’aller voir Léa et ses parents dans la chambre. Mais pas de Léa, c’était elle qui partait avec le SAMU, elle qui partait en urgence à l’hôpital en service de réanimation pédiatrique. Nous avons quand même fêté sa naissance avec une bouteille de champagne en espérant que tout aille bien au plus vite.

Le lendemain nous avons fait connaissance avec notre petite fille qui était un beau bébé de 3Kg 220 mais on voyait bien malgré tout que quelque chose n’allait pas. Là j’étais révoltée ! Pourquoi ? Qu’est ce qu’on avait fait pour que Léa ait un problème ? J’avais une sœur handicapée et estimais avoir déjà eu ma part…

Léa est sortie de l’hôpital à 3mois 1/2. Tous les jours j’allais la voir après mon travail, j’en avais besoin.

Depuis Léa a subit plein d’opérations, la dernière en octobre. Elle est très courageuse et se remet très vite. Elle est pleine de vie, très gaie, c’est un rayon de soleil qui brille dans mes yeux de grand-mère.

Léa a fait trois années de maternelle mais elle ne progressait pas. Alors depuis la rentrée de septembre 2007 elle est en IME. C’était dur comme cap à franchir pour moi. Je pensais que c’était la fin de la vie normale. Après peu de temps j’ai du admettre qu’au contraire c’était un bien pour elle , elle progresse de mois en mois.

Depuis que Léa parle elle a transformé les mots grand père et grand-mère en « Papop » et « Mameum ». C’est original non ? Moi j’aime elle a de l’imagination ! Son petit frère a pris le pli, c’est tout naturel. Je suis fière de ma petite fille malgré sa maladie. Je l’aime, c’est tout !

Yveline


Date de création : 18/10/2010 : 22:20
Dernière modification : 10/12/2014 : 18:08
Catégorie : LES TEMOIGNAGES - Paroles des autres
Page lue 1112 fois
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

LA PRESSE EN PARLE
LETTRE D'INFO.
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
g
1
r
2
F
3
6
4
E
5
2
6
P
7
m
8
H
9
Recopiez les 5 caractères du code ci-dessus (en respectant majuscules/minuscules) selon les positions indiquées ci-dessous :
3-1-7-8-7
67 Abonnés
PARTENARIAT

Association Belge :

logo_belge.jpg

Vivre avec une Anomalie du
Développement
en Languedoc Roussillon :
VADLR.jpg

Association caritative soutenant l'ASK :

logo_cote_ouvert.jpg

Notre imprimeur :

logo Copifac.jpg